• <script type="text/javascript"> </script> <script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

     

     

    Si vous voulez une meilleure réception du téléphone portable, il est temps d'aller de petites ou de rentrer à la maison, avec des chercheurs de l'Université d'Illinois à venir avec une technique d'impression nanométrique qui permet la création de ce qu'on appelle des antennes 3D. Bien sûr, sauf si vous êtes de chasse pour le signal de Flatland toutes les antennes sont dans une certaine mesure en trois dimensions, mais ces drageons sont imprimés avec des encres d'argent des nanoparticules sur un substrat de courbes, comme le montre là-haut. Les composants résultant "présentent les mesures de performance qui sont un ordre de grandeur supérieures à celles réalisées par des conceptions antenne monopolaire." En fait, ces créations sont dit à l'approche de la limite de Chu-Harrington de performances théoriques dans une antenne. Le plus important? Ils ont l'air assez sacrément cool. Honte ils vont probablement se trouver caché à l'intérieur du châssis d'un appareil - quand ils le fait entrer en production.

     

    http://www.engadget.com/2011/03/20/nanoparticle-inks-print-3d-antennas-o...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique