• Combattre l’acné de l’intérieur

    Si vous croyez que la pizza et le chocolat sont les «méchants» responsables de vos éruptions d’acné, vous êtes dans l’erreur. Les chercheurs s’entendent aujourd’hui pour dire que cette affection est causée essentiellement par des facteurs héréditaires ou hormonaux. À la puberté, l’afflux d’androgènes, hormones masculines que les femmes secrètent également, a pour effet de stimuler la production de sébum et de kératine, deux substances dont le rôle est, respectivement, de préserver l’humidité de la peau et de contribuer à la formation des poils. Quand l’une ou l’autre se trouve en excès et obstrue les follicules pileux, il peut en résulter de l’acné.

    Le fait de manger de la pizza au fromage ne changera probablement pas grand chose à l’état de votre peau. Par contre, elle bénéficiera très certainement d’une augmentation de votre consommation de fruits, légumes et autres aliments qui contribuent à préserver l’équilibre hormonal et à combattre l’inflammation.

     

     

    Noix du Brésil

    Ce fruit à coque est riche en sélénium, puissant antioxydant qui semble exercer une action préventive sur l’acné, probablement parce qu’il protège les cellules contre les lésions inflammatoire et préserve l’élasticité de la peau. Il est particulièrement efficace en association avec les vitamines E et A; par conséquent, consommez vos noix du Brésil en même temps que des amandes et, peut-être, un peu de poivron rouge.

    Visez à prendre: une noix de Brésil fournit l’apport quotidien requis. La viande, le poisson, la volaille, l’oignon, l’ail et les grains entiers sont d’autres sources de sélénium.

     

     

    Huître, haricot, volaille, poisson (et autres aliments riches en zinc)

    On ne sait pas exactement pourquoi un apport suffisant en zinc semble freiner les éruptions d’acné. Il se peut que ce soit parce que ce minéral contribue à limiter la libération des hormones qui les déclenchent. Le zinc favorise également l’absorption par l’organisme de la vitamine A, autre nutriment essentiel à la santé de la peau.

    Visez à prendre: l’apport recommandé pour les hommes est de 11 mg, et pour les femmes, de 8 mg. Quatre-vingt dix grammes d’huîtres en fournissent 30 mg, alors que la même quantité de chair brune de dinde en apporte 4 mg.

    Conseil: les végétariens qui ne consomment aucun produit animal devraient s’informer sur la supplémentation en zinc auprès d’un nutritionniste.

     

     

    Saumon, graine de lin (et autres aliments riches en acides gras oméga-3)

    Il y a des dermatologues pour penser que les oméga-3, acides gras qui exercent une action anti-inflammatoire, pourraient atténuer les problèmes d’acné. Les poissons gras comme le saumon, la sardine et le maquereau, en sont riches, de même que la graine de lin et la noix.

    Visez à prendre: au moins deux portions de poisson gras par semaine. De plus, vous pouvez ajouter un filet d’huile de lin à vos salades ou des graines de lin à vos plats cuisinés ou vos smoothies, et des noix rôties dans vos ragoûts et vos céréales chaudes ou froides.

     

     

    Patate douce, carotte, melon brodé, poivron rouge (et autres aliments riches en bêta-carotène)

    Le bêta-carotène (présent dans de nombreux fruits et légumes de couleur jaune, orange et rouge) se transforme dans l’organisme en vitamine A, nutriment qui rehausse les bienfaits du sélénium pour la peau.

    Visez à prendre: au moins 1/2 tasse (125 ml) de légumes de couleur rouge ou jaune tous les jours.

     

     

    Fruits et légumes

    Des chercheurs ont découvert que, dans les îles Kitavan (Nouvelle-Guinée) et chez les Aché du Paraguay, aucun adolescent ne souffrait d’acné. Observant leur alimentation,  ils ont constaté qu’elle était particulièrement riche en fruits et en légumes, dont l’igname et les légumes  verts, et pauvre en aliment raffinés comme le sucre et la farine, qui peuvent faire grimper les taux d’hormones. Par contre, l’acné est apparue chez les personnes possédant le même pool génétique qui s’étaient mises à consommer des aliments raffinés.

    Visez à prendre: au moins huit portions par jour. Une portion équivaut grosso modo à un fruit, une tasse (250 ml) de fruits ou de légumes crus et ½ tasse (125 ml) de fruits ou de légumes cuits.

     

     

    Orange, tomate, melon (et autres aliments riches en vitamine C)

    Ces petites mines de vitamine C ne guériront pas vos éruptions mais, comme cette vitamine renforce les membranes des cellules, elle peut contribuer à prévenir la formation de tissu cicatriciel résultant des lésions. Les bioflavonoïdes qui, à l’état naturel, accompagnent souvent la vitamine C, en rehaussent les effets tout en agissant également comme anti-inflammatoires.

    Visez à prendre: assez d’aliments riches en vitamine C pour en tirer au moins 250 mg et de préférence 500 mg par jour. Une demi-tasse (125 ml) de poivron rouge cru en fournit 163 mg et une tasse (250 ml) de fraises, 85.

     

     

    Amande, œuf, légumes à feuilles vertes (et autres aliments riches en vitamine E)

    La vitamine E, qui est antioxydante, favorise la guérison des lésions et cicatrices causées par l’acné. Elle n’est pas très abondante dans les aliments, mais les huiles végétales non raffinées, les fruits à coque et les grains entiers en constituent de bonnes sources.

    Visez à prendre: l’apport quotidien recommandé est de 15 mg. Une cuillerée à soupe (15 ml) d’huile de canola en fournit 2 mg et 30 g d’amandes, 7 mg. Des médecins recommandent d’en ingérer 200 mg ou plus par jour, ce qui nécessite de prendre un supplément.

    Conseil: la vitamine E étant soluble dans les gras, prenez-la avec des aliments qui en contiennent. Par exemple, versez un filet d’huile d’olive sur votre chou frisé ou vos épinards avant de les consommer.

     

     

    Produits et aliments à éviter

    Le sel iodé ainsi que les autres sources d’iode. Pour une raison inconnue, le sel iodé semble déclencher des éruptions d’acné. Surveillez la quantité de sodium que vous ingérez, notamment quand vous consommez des aliments préparés et transformés, et de sel iodé que vous ajoutez à vos plats. Vous pourriez remplacer le sel ordinaire par du sel de mer, moins riche en iode. Limitez également votre consommation de crevettes et autres mollusques et crustacés, qui en renferment de bonnes quantités.

    Aliments raffinés. Si vous souhaitez vraiment prévenir l’acné, diminuez sérieusement votre consommation d’aliments «blancs» notamment la farine raffinée et le pain qu’on en tire, les pommes de terre pilées, les frites et tous les aliments très sucrés. Ils ont pour effet de faire grimper la glycémie et le taux d’insuline. Or, des chercheurs pensent que ces pics d’insuline pourraient favoriser l’acné. En outre, une alimentation riche en produits raffinés et pauvre en fruits et légumes ne fournit pas suffisamment de magnésium, minéral qui contribue à équilibrer les hormones qui interviennent dans l’acné.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique