• CE DEBRIS DE METEORITE EST LA PREUVE D'UNE VIE EXTRATERRESTRE

     

    <script type="text/javascript"> </script> <script type="text/javascript" src="//pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

     

     

    Une équipe de scientifiques a fait l'étrange découverte d'une météorite dans un village au Sri Lanka. Après plusieurs études biologiques, Chandra Wickramasinghe, le directeur de cette recherche, a identifié un fossile d'une algue sauvage présente sur Terre. Cette découverte prouverait donc qu'une vie semblable à celle sur Terre existerait quelque part dans l'Univers.

    Si l’on en croit une équipe de scientifiques, un débris de météorite retrouvé au Sri Lanka au mois de décembre dernier prouverait qu’une vie extraterrestre existe. Dans un document détaillé, "Fossil Diatoms In a New Carbonaceous Meteorite", publié dans le Journal of Cosmology, Chandra Wickramasinghe, directeur du Centre d’Astrobiology de Buckingham, en Grande-Bretagne, explique qu’une sorte de vie existe au-delà de la Planète Terre.

    Découvert le 29 décembre dernier, le morceau de météorite retrouvé dans le village de Polonnaruwa, au Sri Lanka, a été étudié au microscope électronique. Chandra Wickramasinghe a affirmé avoir trouvé "une microstructure et des caractéristiques morphologiques d’une espèce d’algues sauvages présentes sur la planète Terre" relaie The Huffington Post. Le groupe de scientifiques composé de Wickramasinghe et de ses collègues en a donc conclu qu’"une présence de structures de la sorte" est la preuve d’une vie extraterrestre.

    Mais cette découverte n’affirme pas exactement qu’une vie extraterrestre existe réellement. En effet, celle-ci répond plus particulièrement à la théorie de la panspermie. Cette dernière prétend que la vie sur Terre est apparue grâce aux météorites ou aux comètes qui auraient apporté des molécules organiques sur la Planète. Ainsi, ce seraient ces objets cosmiques qui auraient apporté à la Terre les briques essentielles à la vie. "Nous en avons conclu que cette identification d’algues sauvages fossilisées dans la météorite de Polonnaruwa est incontestable. Cette météorite est considérée comme étant un fragment d’une comète, l’idée de la théorie de la panspermie est donc de nouveau au goût du jour", a écrit Chandra Wickramasinghe dans le document scientifique.

    Cependant, cette découverte est fortement controversée. "Wickramasinghe est un fervent défenseur de la théorie de la panspermie. Il la défend tellement qu’il attribue toutes les découvertes à de la vie extraterrestre. […] Avec ou sans preuves, il prétend que tout provient de l’espace. On peut donc émettre un très fort point d’interrogation sur cette découverte" a expliqué Phil Plait, astronome, dans le magazine Slate.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :